Home>insights>Convergence télécoms & média, mariage de raison ou liaisons dangereuses ?

Convergence télécoms & média, mariage de raison ou liaisons dangereuses ?

Insight

Convergence télécoms & média, mariage de raison ou liaisons dangereuses ? 

Depuis quelques années, les rapprochements entre les acteurs télécoms et média à travers l’acquisition de droits, des partenariats ou des fusions dessinent un retour du phénomène de convergence.

 

Popularisée dans les années 2000 avec les fusions Vivendi Universal et AO Time Warner, la convergence télécoms-média définit le rapprochement des groupes de télécommunications et des fournisseurs de contenus. Ainsi, la convergence est un courant d’unification et de concentration qui permet aux consommateurs d’avoir accès à tous types de contenus et de services, quel que soit le terminal ou le réseau.

 

On aurait pu penser que l’échec de la stratégie d’acquisitions massives de Vivendi entrainée par Jean-Marie Messier en 2002 avait enterré définitivement cette ambition d’une convergence entre les fameux contenus et les contenants, mais c’était sans compter sur l’arrivée des nouveaux acteurs du numérique sur le marché des télécoms.

 

Les problématiques de numérisation et de convergence sont étroitement liées. D’abord portée par le développement de l’ADSL, la convergence a rapidement été délaissée avec l’éclatement de la bulle Internet dans les années 2000. Depuis quelques années, le haut débit qui permet le routage massif de contenus pose à nouveau la question du rapprochement entre acteurs média et télécoms.

 

Ainsi, la convergence entre les opérateurs télécoms et les acteurs média est amenée à se développer et à prendre de l’ampleur mais dans quelle mesure est-elle réellement bénéfique pour ces acteurs ? Autrement dit, quels sont les opportunités et les enjeux de la convergence tant du point de vue des télécoms que des média ?

 

Téléchargez l'insight ici :

 

 

*obligatoire
download form